Techniques et marchés des emballages et étiquettes imprimés

Stop aux idées reçues… sur l'emballage réemployable

Emballage alimentaire

S’abonner à Pack & Label Around

CEE Robert Schisler explique avec clarté ce que peut signifier une fausse bonne idée comme… supprimer tous les emballages à usage unique afin de réduire la consommation de plastique.

Car la prochaine obligation de mise en place de vaisselle réemployable pour la restauration sur place en 2023 risque de provoquer une augmentation massive des articles en plastique !

Explication… Ce n’était évidemment pas l’objectif de la loi AGEC… mais malheureusement l’interdiction de la vaisselle à usage unique, en restauration rapide notamment, pourrait déclencher le contraire de son objectif avec l’arrivée massive de contenants en plastique dur, importés d’Asie en général.

Les inquiétudes sont multiples quant aux impacts environnementaux de cette nouvelle vaisselle tout au long de son cycle de vie : matière première fossile non renouvelable, transport depuis le lieu de fabrication, lavage / séchage avec des impacts significatifs, nombre réel de réutilisations pour respecter la sécurité alimentaire, matériau non recyclable ou sans filière de recyclage existante, risques de fuite dans l’environnement…

Que deviendront ces nouveaux déchets en plastique ?

Une interrogation légitime, quand on sait que les emballages papier carton utilisés actuellement par les clients en QSR sont d’origine renouvelable, fabriqués en Europe, recyclables dans le tri 5 flux mis en place dans les restaurants, avec une filière d recyclage effective. Ils sont à usage unique afin de respecter les meilleures conditions d’hygiène, mais leur matière fibreuse est bien réemployable pour refabriquer de nouveaux emballages.