Techniques et marchés des emballages et étiquettes imprimés

Esko reçoit le prix InterTech Technology Award

Prépresse

S’abonner à Pack & Label Around

 

La PrintingUnited Alliance a décerné le prix InterTech Technology Award 2020 à Esko suite au développement de son nouvel outil prépresse qui permet d’effectuer des tâches de grossi-maigri jusqu’à 70 % plus rapides et d’une précision totale.

La société Esko, leader dans le développement de solutions logicielles intégrées, a choisi d’investir pour poursuivre son innovation en matière de technologies de grossi-maigri dans le but d’offrir des outils plus performants à l’industrie  : un grossi-maigri 100 % optimal, du premier coup

« Il est difficile, même pour les opérateurs spécialisés dans le prépresse, d’obtenir un résultat de grossi-maigri cohérent et esthétique qui respecte la distance, l’orientation ou la couleur que vous attribuez à un grossi-maigri, et de le rendre le moins visible possible », souligne Frank Frank Woltering, Product Manager Graphic Editing. « Si 10 personnes différentes effectuent un grossi-maigri pour une tâche, il en ressortira 10 résultats différents. L’outil Esko Trapper est un nouveau produit dédié au grossi-maigri qui permet non seulement d’effectuer le travail plus rapidement mais aussi, et surtout, de manière beaucoup plus sécurisée. Pour ce faire, il comble les écarts de repérage et tient compte des exceptions individuelles afin de garantir que tous les membres d’une équipe peuvent obtenir et obtiennent en effet exactement le même résultat de grossi-maigri et produisent ainsi un fichier de grossi-maigri prêt pour l’impression, du premier coup. »

 

Le grossi-maigri manuel peut s’avérer être une tâche complexe et fastidieuse qui exige le concours d’opérateurs compétents et représente près de 15 % du temps de prépresse. « Bien que les outils de grossi-maigri instantané existants fonctionnent pour les traits, les images et toutes les étapes de conception, le processus reste cependant manuel », souligne-t-il. « Le processus peut non seulement prendre un certain temps, mais il présente également un risque d’erreur de la part de l’opérateur et il est impossible de l’utiliser dans un flux de production . Il devient donc difficile de modifier un paramètre de grossi-maigri global », indique-t-il. « Bien que les outils de grossi-maigri actuels permettent d’appliquer les normes en vigueur (des règles qui peuvent être configurées pour obtenir le même résultat de grossi-maigri à l’aide d’un flux de production), ils ne sont pas très flexibles sur le plan esthétique , ce qui signifie que les opérateurs doivent tout de même ouvrir le fichier pour créer des exceptions. »

 

« C’est la raison pour laquelle Esko a développé son tout nouveau module de grossi-maigri, en employant une approche orientée objet combinée à une approche axée sur la couleur. Esko a créé un nouvel algorithme qui peut non seulement évaluer un grossi-maigri en fonction des couleurs, mais aussi en fonction des objets », déclare Frank. « Les emballages de conception moderne sont souvent couverts de données d’images masquées à l’aide d’un canal alpha. Le spécialiste prépresse doit préparer ces images une par une pour obtenir un grossi-maigri de bonne qualité. Mais l’outil de grossi-maigri d’Esko récupère cette tâche en ajoutant artificiellement des données d’images afin de remplir l’arrière-plan de grossis-maigris. Ces deux améliorations combinées permettent d’obtenir un résultat nettement supérieur, du premier coup, lorsque la tâche est soumise à un grossi-maigri automatique. »

Suite à une phase initiale de tests de la préversion bêta, le nouvel outil Esko Trapper a été commercialisé pour la première fois en 2020, avec Esko Automation Engine, DeskPack et ArtPro+ 20.0. Pour appuyer la présentation d’Esko, l’un des plus importants clients de l’entreprise a expliqué en détail la manière dont cette nouvelle innovation a permis de réduire de 70 % le temps consacré au grossi-maigri. « C’est le gain de temps moyen indiqué par les utilisateurs, avec à la clé une augmentation de la productivité, du rendement et de l’efficacité », souligne Frank. « L’amélioration de la précision a permis de minimiser également le gaspillage dû aux erreurs, tant en termes de matériaux que de temps. »

James Workman,  vice-président du Centre de technologie et de recherche de la Printing United Alliance, la plus grande association du secteur de l’impression et des arts graphiques aux États-Unis, a félicité Esko pour ce prix. « Les membres du jury technophiles ont une vaste expérience dans ce secteur et ne sont pas facilement convaincus qu’une technologie mérite une récompense. Mais ils ont été impressionnés par le caractère innovant d’Esko Trapper. »