Techniques et marchés des emballages et étiquettes imprimés

Guyenne Papier travaille sur son Sunibarrier

Papier barrière

S’abonner à Pack & Label Around

Depuis 4 ans, le service R&D de Guyenne Papier travaille sur un procédé d'enduction qui permettrait de transformer le papier "traditionnel" en papier de protection, un papier barrière similaire à celui utilisé pour les emballages en plastique, dont les propriétés barrières sont excellentes, mais qui est peu ou mal recyclé.

Guyenne Papier sublime les propriétés fondamentales du papier pour lui donner les mêmes caractéristiques que les produits plastiques : barrière à l'eau, à la vapeur et aux graisses, le tout recyclable et thermoscellable. L'entreprise a même créé un papier 100% biodégradable et biosourcé, en partenariat avec Lactips et donné au papier des propriétés filmogènes et des propriétés comparables au film plastique, avec un bilan carbone proche de zéro. L'enjeu est donc de proposer un emballage alimentaire qui protège et fasse barrière (à la vapeur d'eau, aux graisses et à l'humidité), et soit recyclable à plus de 95 %.

L'entreprise a nommé cette gamme de produits Sunibarrier et travaille maintenant avec des partenaires industriels pour leur apporter son expertise technique et fabriquer des produits concrets qui seront entre les mains des consommateurs cette année.