Techniques et marchés des emballages et étiquettes imprimés

Koenig & Bauer lance un plan de restructuration

Fournisseurs

S’abonner à Pack & Label Around

De gauche à droite : Michael Ulverich, COO, Claus Bolza-Schünemann, CEO, Dr. Andreas Pleßke, Segment Board Member

Le 29 septembre dernier, le conseil d’administration de Koenig & Bauer a dévoilé Performance 2024, l’un des plus importants plans d’économie de son histoire. Bien que ses principaux marchés soient « fondamentalement intacts », avec « de bons niveaux d’utilisation des capacités » chez les clients produisant des emballages, marché sur lequel il est spécialisé, la pandémie de Covid-19 a entraîné le report de certains investissements en raison du climat d’incertitude sanitaire. « La situation économique mondiale, les restrictions de voyage et la résurgence du Covid-19 suggèrent qu’il n’y aura qu’une croissance modérée du chiffre d’affaires au cours des prochaines années. Un retour à court terme aux niveaux d’affaires d’avant la crise n’est pas prévu », a indiqué le groupe, dans un long communiqué.

Partant de ce constat, le conseil d’administration a annoncé une batterie de mesures, allant de la réorganisation de la chaîne d’approvisionnement aux ajustements des structures de coûts et de personnel, en passant par des modifications dans les structures de vente et de service. Le plan comprend l’optimisation et le réalignement des usines de production et d’assemblage et n’exclut pas la délocalisation éventuelle de certaines d’entre elles. « Nous avons pris des décisions importantes pour Koenig & Bauer, rendues nécessaires par la conjoncture économique mondiale et l’évolution de la demande et des besoins des clients. Le plan d’économie comprend des réductions d’effectifs douloureuses. La mise en place de ce plan est une étape difficile mais aussi un défi pour préserver l’avenir à long terme de notre entreprise vieille de 203 ans », a déclaré dans ce même communiqué, le 29 septembre dernier, le p.-d.g. Claus Bolza-Schünemann.

En plus des mesures déjà mises en œuvre, tels la réduction des heures supplémentaires et de la sous-traitance et le gel des recrutements, le groupe a annoncé devoir supprimer de 700 à 900 emplois (à court et moyen terme) soit jusqu’à 15% de l’effectif total représentant 5661 employés. « Les conditions de départ seront négociées avec les représentants des salariés et les partenaires sociaux au cours des prochains mois », a précisé la société.

La mise en place de l’ensemble de ces mesures devrait générer des économies annuelles de plus de 100 millions d’euros. Avant la pandémie, Koenig & Bauer espérait atteindre un chiffre d’affaires de 1,5 milliard d’euros. Les mesures de Performance 2024 devraient porter leurs fruits à partir de 2021, mais, en attendant, un impact négatif sur les résultats de l’activité est attendu aux troisième et quatrième trimestres 2020 en raison de la pandémie de Covid-19. À l’issue du programme, le chiffre d’affaires du groupe Koenig & Bauer devrait atteindre environ 1,3 milliard d’euros. La mise en place du plan devrait permettre de maintenir un rendement du chiffre d’affaires d’au moins 7% à moyen terme, tout en réduisant le besoin en fonds de roulement à un niveau moyen de 25% du chiffre d’affaires annuel.