Techniques et marchés des emballages et étiquettes imprimés

Les champignons Lou Légumes mis en boîte

Carton

S’abonner à Pack & Label Around

À compter du 1er janvier 2022, il sera interdit de conditionner les fruits et légumes frais non transformés d’un poids inférieur à 1,5 kg dans des emballages en plastique. La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) pose ainsi de nombreux challenges pour les entreprises agro-alimentaires.

À Poilley, en Ille-et-Vilaine, le producteur de champignons Lou Légumes a donc dû trouver une solution pour remplacer les barquettes en polyéthylène téréphtalate recyclé (rPET) qu’il utilisait jusqu’alors. Si la solution la plus optimale se trouvait être le bois, les champignons rejetant et absorbant l’humidité, son coût aurait été trop élevé. L’entreprise s'est donc tournée vers le carton.

« Ce n’était pas évident, indique Emmanuelle Roze, cofondatrice de l’entreprise. Il ne permet pas au champignon de reprendre l’eau et, stocké, son volume est quatre fois supérieur. Et comme les cueilleurs mettent directement leur récolte dans les barquettes, il nous fallait repenser leur méthode de travail. »

Lou Légumes a fait appel à Saica Pack pour concevoir l’emballage. "Seul le film de suremballage est encore en plastique", souligne Emmanuelle Roze. L'entreprise a dû également investir dans une formeuse, les barquettes étant livrées à plat. 

Si le nouvel emballage des champignons Lou Légumes est meilleur pour la planète, sa mise en place n’est pas une mince affaire pour l'entreprise. « Ces transformations et les délais de mise en œuvre mettent la filière en grandes difficultés », confie la responsable. « De tels choix, ce sont de multiples détails à résoudre et ajustements à opérer. »