Techniques et marchés des emballages et étiquettes imprimés

Autre chose que du packaging chez Rossmann

Carton ondulé

S’abonner à Pack & Label Around

Lu dans 20 Minutes, une histoire de passion, d’écologie et de design. Julien Bulvestre est un jeune designer chez Rossmann, l'importante entreprise familiale spécialisée dans la production et la transformation de carton recyclé à La Vancelle, au sud de Strasbourg. C’est au sein de son bureau d’études qu’il a, avec quatre autres designers, mené sur une année un projet de conception d’objets originaux en carton, bien loin de la production habituelle de l’entreprise. Dans un premier temps offerts par cette dernière en cadeaux de fin d’année aux clients et à ses salariés, elle s’est lancée dans cette production de niche pour la proposer au grand public. Avec la volonté de « continuer à innover tout en préservant l’environnement » . Escape game, luminaire, chaque année depuis quatre ans, fleurit un nouveau projet. Après un sapin de Noël, décliné en plusieurs couleurs, ils s’attaquent à présent à une cheminée, toujours en carton, toujours réutilisable. Car si l’idée qui sous-tend toute cette production est bien d’apporter un regard neuf « sur ce matériel souvent mal connoté » assure Julien Bulvestre, c’est aussi « imaginer autre chose » que du packaging.

Si toutes leurs créations sont 100 % made in Alsace et favorise les circuits courts, elles sont en effet aussi respectueuses de la planète : « Nous utilisons du carton 100 % recyclable ainsi que des encres écologiques à base d’eau pour l’impression, précise le designer. Nos créations en carton ne nécessitent aucun outil ni accessoire pour le montage. Pas de colle, de cutters… » Grâce à une méthode ingénieuse de pliage, les éléments en carton s’emboîtent les uns dans les autres. Et pour guider les utilisateurs, un mode d’emploi est imprimé à l’intérieur des coffrets. Des vidéos de montage sont également disponibles sur leur boutique en ligne. Simplicité, look vintage, transportable, réutilisable, il ne faut toutefois pas se tromper : les productions sont le fruit « d’un long travail de recherche » soulignent les designers et un brevet européen a d’ailleurs été déposé par l’entreprise pour protéger le concept.