Techniques et marchés des emballages et étiquettes imprimés

Le sac papier en grande forme

Sac

S’abonner à Pack & Label Around
De gauche à droite : Olivier Tassel, président d’Eurosac, Herbert Rode, président du jury, et le gagnant du Grand prix Eurosac représenté par Peter Perrone de dy-pack.

Après deux années de distanciation sociale, les membres d’Eurosac se sont retrouvés lors du congrès annuel le 20 mai à Bilbao autour du thème « Les sacs papier, une industrie en mouvement ». Près de 130 participants ont abordé les récents progrès de l’industrie du sac papier et du papier kraft. Les défis et opportunités du recyclage des sacs papier en Europe étaient au cœur du débat.

La présentation des innovations les plus remarquables lors du Grand prix Eurosac a compté parmi les temps forts du congrès. La première place a été décernée à dy-pack pour Tidy et la deuxième à Nordic Paper. Crown Van Gelder, Fiorini Packaging et Novidon se sont classés troisièmes et ont aussi remporté le prix du public. «  Notre industrie doit faire face à de nombreux défis au cœur d’un monde en rapide mutation. Citons, entre autres, l’incertitude dans la chaîne d’approvisionnement et la flambée des prix de l’énergie et des matières premières. Mais comme nous l’avons démontré par le passé, nous sommes tout à fait en mesure de traverser cette époque difficile en restant constamment en mouvement », a déclaré le président d’Eurosac, Olivier Tassel, dans son discours inaugural.

Les chiffres de 2021 reflètent les efforts qu’entreprend le secteur pour pérenniser sa croissance : l’industrie européenne du sac papier a livré 4,8 % de sacs papier de plus qu’en 2020. Les secteurs avec la plus grande part de marché : le ciment (+ 3,4 %), les matériaux de construction (+ 8,2 %) et les denrées alimentaires (+ 3 %) ont contribué à cette croissance globale. Les minéraux (+ 13,6 %) et les produits chimiques (+ 9,3 %) ont enregistré quant à eux la croissance la plus importante. 2022 a bien commencé avec une hausse de 9,3 % des livraisons au cours des trois premiers mois de l’année.

En accord avec les objectifs environnementaux de l’UE

Des performances écoresponsables à la réduction des déchets, en passant par la conception d’emballages dans l’optique d’une économie circulaire, les participants se sont entretenus des progrès réalisés en phase avec la politique de l’UE et ont été informés des projets de recherche et activités de communication de l’industrie, mis en œuvre pour les aider à atteindre leurs objectifs en faveur d’un avenir durable.

A noter que Gascogne a présenté son nouveau produit, le GascoGreen Natur’All. Pour ce sac, le film en polyéthylène haute densité (PE-HD) est remplacé par un revêtement de protection contre l’humidité. Au bout du compte, le sac se compose de moins de 2 % de matériau d’origine fossile, ce qui permet de disposer d’un emballage sans plastique, respectueux de l’environnement. Il est adapté au contact alimentaire et se recycle facilement grâce à l’absence de film plastique.