Techniques et marchés des emballages et étiquettes imprimés

Optimiser la consommation d’encre pour l'emballage avec SolidTune d'Agfa

Encre

S’abonner à Pack & Label Around

Agfa vient d’annoncer le lancement de SolidTune, une solution logicielle prépresse dédiée à l’impression offset d’emballage qui réduit la consommation d’encre et assure des temps de réponse plus courts. Le résultat ? Une plus grande efficacité de production, une meilleure qualité d'image et une réduction de la gâche.

SolidTune est conçu dans l’optique de résoudre les défis spécifiques associés à la production d’emballage. La solution s’appuie sur les éléments essentiels d’InkTune et de PressTune, qui font partie du programme Agfa ECO3. La nouvelle technique applique un algorithme unique aux aplats et au texte après le tramage et avant le clichage. Ce processus réduit la quantité d’encre nécessaire à l’impression de 3 % en moyenne.

SolidTune est proposé sous licence dans les flux de production de prépresse Apogee et Amfortis, et peut être utilisé avec toute technologie de tramage, dont Agfa SPIR@L.

À la différence des autres solutions, le logiciel est conçu avec une protection unique des bords. En d’autres termes, les bords des aplats sont préservés, ce qui donne une impression propre et nette. Cette caractéristique permet de créer un meilleur fichier 1 bit imprimable pour l’impression d’emballage offset, dans laquelle les couleurs d’accompagnement sont souvent imprimées en aplats.

En réduisant considérablement la consommation d’encre, cette nouvelle approche diminue aussi les temps de production car le film d’encre solide plus fin généré sèche plus rapidement et avec une moindre dépense d’énergie. Du fait de la rapidité de séchage, les processus en aval, tels que finition et découpe, démarrent plus rapidement, ce qui permet aux transformateurs de répondre aux exigences des marques, qui souhaitent des livraisons rapides et une économie sur les coûts de stockage.

Sans compter que la mise en œuvre de SolidTune dans le flux de production améliore la répartition de l’encre et réduit les problèmes associés au maculage d’encre d'une impression à l’autre. La force exercée sur le support par le système d’encre est également moindre, ce qui évite l’arrachement des fibres de la couche supérieure du papier, problème souvent à l'origine de la perte de qualité d'une image et d'un éventuel rejet des travaux.