Techniques et marchés des emballages et étiquettes imprimés

Les grandes manoeuvres du groupe Thimm

Carton ondulé

S’abonner à Pack & Label Around

Le groupe allemand Thimm a clôturé l’exercice 2019 avec un chiffre d’affaires de 623 M d’euros (contre 645 en 2018), un recul dû à des prix de vente en baisse. Le résultat d’exploitation EBITDA s’est accru de 20 %, passant de 46,7 à 56,1 M d’euros. Des investissements atteignant 34 M d’euros ont été réalisés dans la diversification des produits, sur différents sites et dans les technologies de production pour soutenir la croissance qui se poursuit au sein du groupe. Dans le même temps, le nombre de collaborateurs a augmenté, passant de 3 262 l’an passé à un total de 3 512 fin /2019. 

Le groupe Thimm est parvenu, dans le même temps, à étendre sa présence sur le marché avec trois nouveaux sites. Au cours du quatrième trimestre, la division Thimm Packaging Systems a repris le fournisseur de solutions en mousse et de pièces techniques moulées ISL Schaumstoff-Technik, basé à Viernheim dans le sud de la Hesse, ainsi que la division d’ISL Verpackungstechnik à Serba dans le Land de Thuringe. « L’intégration d’ISL dans le groupe Thimm constitue une étape décisive dans le cadre de notre stratégie de diversification internationale. Elle nous permet d’élargir notre portefeuille dans le domaine des emballages multimatériaux réutilisables et de renforcer notre position de fournisseur de solutions d’emballage durables, tout en gagnant deux sites performants en Allemagne », déclare Mathias Schliep, PDG de Thimm. Par ailleurs, la joint venture polonaise TOP Packaging, qui fait partie du groupe Thimm, a repris United Packaging SA, un fournisseur local d’emballages en carton ondulé, à Skarbimierz, à proximité de Vratislavie. « Grâce à cette acquisition, nous renforçons notre présence dans l’ouest de la Pologne, ce qui nous permet de mieux approvisionner nos clients polonais et internationaux et renforce la collaboration à l’échelle du groupe entre nos sites de Pologne, de République tchèque et d’Allemagne », explique Mathias Schliep.

 Une nouvelle onduleuse en Roumanie

Thimm a également investi dans l’usine de production de Sibiu en Roumanie. Au cœur de ce développement, il y avait l’installation d’une nouvelle onduleuse ultra moderne. La machine a été mise en service à la mi-avril 2019 et a triplé la capacité de production de carton ondulé. La modernisation de l’infrastructure technique dans toute l’entreprise constituait un autre investissement majeur. 

La situation actuelle

« La propagation de la pandémie de coronavirus en début d’année en Europe et en Allemagne a considérablement affecté les conditions économiques à la base de notre planification pour 2020, affirme Mathias Schliep. À l’échelle planétaire, on s’attend à une inflexion de la conjoncture au deuxième trimestre 2020. Les conséquences de la pandémie sur le groupe Thimm sont très hétérogènes. Actuellement, nous enregistrons une hausse de la demande en emballages de biens de consommation du quotidien. En revanche, la demande d’emballages destinés à l’industrie automobile et au secteur des biens manufacturés a pour partie chuté sur la même période. Dans l’ensemble, cette crise révèle l’importance des emballages pour le maintien de la chaîne de livraison et l’approvisionnement en denrées alimentaires ainsi qu’en produits pharmaceutiques et médicaux. Les emballages font partie intégrante de la sécurité de l’approvisionnement de la population. »

Perspectives

Malgré la propagation de la pandémie de coronavirus en Europe au cours du premier trimestre, le groupe Thimm a bien commencé l’année 2020. « En dépit de cette situation exceptionnelle, nous continuons de tabler sur une croissance du chiffre d’affaires ». «Toutefois, tout dépend largement de l’évolution de la pandémie de coronavirus et des restrictions qui y sont liées. Au vu du carnet de commandes actuel, nous exprimons un optimisme prudent. »