Techniques et marchés des emballages et étiquettes imprimés

Emballages souples

Le français Seala s’équipe d’une complexeuse Comexi

Le fabricant d'emballages alimentaires Seala opte pour la SL2 sans solvant

Seala
Seala

En 4e position à partir de la gauche, Laurent Bisson, directeur de Seala, avec Olivier Gibert (Comexi)

S’abonner à Pack & Label Around

Implanté à La Couronne en Charente, Seala s’est fait une réputation dans les opérations de contre-collages sur papiers et cartons, mais l’entreprise vise la fabrication de nouveaux emballages alimentaires. Son dirigeant, Laurent Bisson, a récemment fait l’acquisition d’une complexeuse Comexi SL2 sans solvant. Un tel investissement va lui permettre de complexer des emballages duplex et triplex, avec différents supports ; papiers, aluminium et films. L’entreprise vise notamment la fabrication d’emballages de type sandwiches, boissons à emporter et aliments surgelés.

Si elle est plus connue dans le monde du carton, Seala complexe déjà des PET métallisés et des complexes films ou aluminium sur supports papiers et cartons. Elle opère donc à la fois dans le monde du souple et dans celui du carton plat.

L’acquisition de la complexeuse Comexi a nécessité différentes adaptations de la machine aux besoins de l’entreprise. Ces possibilités d’adaptation se sont révélées déterminantes dans le choix de ce constructeur. Olivier Gibert, responsable régional Comexi (France), a conclu cette vente.

Publicité