Pack & Label Around

Techniques et marchés des emballages et étiquettes imprimés

Institutionnels

Une étude Finat sur le numérique

La Finat publie une étude de marché sur l'introduction du numérique

S’abonner à Pack & Label Around

La Finat, l'association européenne de l'industrie des étiquettes adhésives, publie une étude de marché sur l'introduction des presses numériques dans cette industrie. Cette étude, présentée en pointillé lors du congrès de Berlin en juin dernier, est aujourd'hui disponible en 5 langues et en version détaillée.

Elle révèle que les presses numériques représentent désormais 9,7 % de la part du chiffre d'affaires global estimée à 16 milliards d'euros en 2016, ce qui situe l'Europe en tête devant l'Amérique du Nord ou l'Asie en terme de pénétration de marché pour ce procédé. 2 000 presses numériques seraient déjà installées en Europe, dont 76 % sont de technologies toner et 24 % de technologie jet d'encre ou hybride. Selon la Finat et le cabinet LPC, qui s'est vu confier l'étude, le jet d'encre dépasserait les presses tonner à partir de 2022.

Invités à décrire les difficultés qu'ils rencontrent avec le numérique, les imprimeurs européens mentionnent en premieu lieu le coût d'acquisition et de propriété, puis au second rang, les dysfonctionnements techniques (sur lesquels ils ne peuvent pas intervenir directement), puis la difficulté à charger ces machines de façon optimale.

Les presses type toner ne parviendraient pas toutes à réaliser des blancs opaques satisfaisants. Quant aux presses jet d'encre, elles présentent des contraintes de façonnage ou, plus facheux, de correspondance des couleurs.