Pack & Label Around

Techniques et marchés des emballages et étiquettes imprimés

Marchés

1er trimestre mitigé pour Kodak mais...

Malgré une perte de 25 M$ au 1er trimestre, Kodak investit sur les technologies d'avenir

Kodak Osterode
Kodak Osterode

L'usine Kodak d'Osterode en Allemagne (plaques Sonora et Flexcel NX)

S’abonner à Pack & Label Around

Le groupe de Rochester (Etat de New York) termine son 1er trimestre 2018 en demi-teinte. Le fabricant de plaques et de systèmes d'impression a dégagé 357 M$ de chiffre d'affaires mais doit concéder une perte nette de 25 M$. Sa croissance est portée par l'activité plaques thermiques offset Sonora (volume en hausse de 21 %), par les plaques Flexcel NX (+ 15 % en volume) et par l'activité jet d'encres Prosper (Stream). La perte est principalement imputable aux divisions Consumer & Film (caméras analogiques pour le cinéma, imprimantes photos) et Advanced Materials and 3D. Mais malgré un Ebitda négatif de 4 M$, cette dernière division opère sur des niches prometteuses : électronique imprimée et filtres lumière. Kodak compte enfin sur les débuts commerciaux de sa presse numérique Nexfinity et sur la nouvelle génération de têtes jet d'encre Ultrastream.

L'activité Plaques fournit une part significative de sa croissance : 7 M$ d'Ebitda (+ 1 M$) pour les plaques Flexcel NX destinées principalement au packaging et 4 M$ d'Ebitda pour les plaques thermiques Sonora bien que ces dernières subissent en ce moment le contrecoup des fortes hausses de prix de l'aluminium. Le groupe améliore légèrement son « cash » par rapport au 1er trimestre 2018 et n'hésite à investir dans la recherche.