Techniques et marchés des emballages et étiquettes imprimés

Disparition de Charles Cathala, fondateur de la Socar

Les Hommes

S’abonner à Pack & Label Around

Une vie au service du carton ondulé. Charles Cathala aura été un acteur central dans les rapprochements qui ont conduit à l’émergence en 1982 de Socar dont il assura la présidence jusqu’en 1989.

Charles Cathala est décédé à l’âge de 96 ans. L’ensemble de sa carrière aura été consacrée à la réussite de l’industrie française du carton ondulé. Engagé à 25 ans à la Société française de papeterie et de cartonnerie devenue ensuite les Cartonneries de Champagne, Charles Cathala en est finalement devenu directeur. Il fut ensuite président fondateur de la Socar et pilota plusieurs missions stratégiques au sein de la Branche Papier-Bois du groupe Saint-Gobain, à laquelle était rattachée la Socar. Pour Bertrand Arnault, président de Carton ondulé de France, « il était visionnaire des atouts dont dispose le carton ondulé, refusant la facilité de la standardisation et privilégiant l’inventivité  ../. ». A l’Union syndicale de papier et d’emballages ondulés de France, il a également beaucoup contribué à étudier les moyens de moderniser et de rendre plus performante l’industrie cartonnière. Une industrie qui aujourd’hui contribue pleinement au bon approvisionnement des denrées alimentaires et produits médicaux et pharmaceutiques.

Pour Jean-Pierre Bonnet, président de l’ATF Flexo, qui s’exprime ici au nom de l’association des Cadres pré-retraités et retraités de la Socar, « Charles Cathala était un fédérateur d’entreprises et des hommes ».  

La Socar restera comme le premier grand groupe français de carton ondulé, qui a ouvert la voie à d’autres aventures, Otor ou Emin Leydier.

Charles Cathala était diplômé HEC, chevalier de la légion d’honneur et officier de l’Ordre National du Mérite.

 

Crédits photos Elisabeth Cathala / Avril 2020